Onedaytohealth.com

One day to health
alimentation des seniors
ALIMENTATION

Solutions pour une meilleure alimentation des seniors

Cet article a été rédigé afin de vous aider à mieux comprendre et anticiper l’alimentation des séniors.

Comment continuer à s’alimenter correctement à un âge avancé, alors que l’on perd en autonomie ? Où commander de bons produits, à l’heure où tout s’achète sur internet ? Et surtout : comment continuer à avoir envie de s’alimenter correctement, lorsqu’il est si fréquent de perdre le goût ?

Autant de questions auxquelles nous allons tenter de vous proposer une réponse précise.

Quels aliments pour rester en bonne santé ?

Une alimentation saine permet de prolonger le maintien à domicile des personnes âgées. Cela implique de privilégier une alimentation variée, ni trop riche, ni trop grasse, ni trop salée. Il faut se nourrir régulièrement aussi, car même dans le cas d’une perte d’appétit, il est nécessaire de faire 3 repas par jour.

Mais quels aliments doivent manger quotidiennement les séniors pour être en forme ?

  • 5 fruits et légumes par jour :

On sait qu’il ne faut pas se contenter de manger des légumes ou des fruits, mais qu’en plus il faut varier ceux-là. Et éviter aussi les fruits trop sucrés.

On favorisera donc les fruits frais et les fruits secs, ainsi que les légumes, en variant autant que possible parmi les nombreux choix. Idéalement, on favorisera les fruits et légumes de saison, qui n’ont pas connu de longs transports réfrigérés.

  • Viandes, poisson et œufs :

Comme tout le monde, les séniors ont d’importants besoins en protéines. D’autant qu’elles ralentissent la perte musculaire, inévitable avec l’âge. Viande, œufs et poissons doivent donc être consommés régulièrement, mais sans excès. On évitera par exemple de manger de la viande à tous les repas. 2 à 3 fois par semaine sera déjà suffisant pour l’apport en protéines.

On s’efforcera aussi de manger du poisson, car ce dernier favorise la mémoire et est excellent pour son apport en acides gras oméga 3 (en particulier le saumon et la sardine).

En ce qui concerne les œufs, la fréquence peut être plus élevée, et vous pouvez en manger presque tous les jours !

  • Féculents et produits laitiers :

Cette base devra être complétée par l’ajout de féculents et de produits laitiers lors de vos repas. Ces derniers apporteront de l’énergie et du calcium. On peut consommer des féculents une fois par jour, et un produit laitier jusqu’à quatre fois par jour.

Cerise sur le gâteau, on favorisera les aliments issus de l’agriculture bio. Car cela permet d’éviter la consommation d’aliments ayant été soumis à des traitements reconnus comme potentiellement cancérigènes.

Comment bien faire ses courses lorsqu’on est un sénior en perte d’autonomie ?

Savoir quoi manger est une chose, mais parvenir à faire ses courses en est une autre. Les personnes âgées connaissant fréquemment des pertes de mobilité ne peuvent pas sortir aussi facilement que nous pour faire leurs courses.

La solution serait donc de faire venir ses courses chez soi. Voici quelques idées qui pourraient intéresser les séniors, et qui leur faciliteraient la vie :

  • Se faire livrer ses couses à domicile :

Les magasins proposent souvent un service de livraison à domicile. Par internet, cette solution ne sera surement pas la plus pratique pour une personne âgée. Aussi, la plupart ont mis en place un système de commande par téléphone.

  • Se faire livrer ses courses grâce aux AMAP :

Les Associations pour le Maintien d’une Agriculture Paysanne ont de plus en plus de succès. Il s’agit de groupements entre consommateurs et producteurs qui ont été créés dans le but de préserver une agriculture (et donc une alimentation) saine et durable. Une AMAP vend donc des paniers composés de produits frais issus d’une ferme près de chez vous. Par contre, on ne peut pas se faire livrer chez soi les produits d’une AMAP : cela se fait dans des points relais à proximité.

Vous trouverez toutes les informations nécessaires ainsi qu’une liste nationale des AMAP sur le site réseau-amap.org.

  • Le portage de repas :

Cette solution conviendra parfaitement aux séniors à mobilité réduite, ou qui ne se sentent plus capables de cuisiner. De nombreuses entreprises proposent un service de portage de repas à domicile. Il peut exister divers prix et formules, ainsi que des aides financières pour souscrire à ce service.

Vous trouverez de plus amples informations sur le site aide-sociale.fr.

Comment réveiller le sens du goût ?

Les personnes âgées peuvent parfois moins ressentir le goût des aliments. C’est un problème car la conséquence directe est évidemment une perte d’intérêt pour les repas, et un risque de dénutrition.

Il faut donc travailler pour réveiller ce sens.

On favorisera des produits de bonne qualité non seulement parce qu’ils sont bons pour la santé, mais aussi parce qu’ils peuvent redonner l’envie de manger. Pour cette même raison, les produits transformés sont à éviter.

Le facteur psychologique est important, au moment du passage à table. On évitera donc d’instaurer une trop grande routine, qui augmente le sentiment de lassitude. Le fait de manger toujours au même endroit, à la même heure, et surtout le même plat aura pour conséquence de rendre ennuyeux ce moment très important la journée. Bien sûr, les personnes âgées ont besoin d’une certaine régularité pour leurs repas. Mais cela n’empêche pas la créativité. Le fait d’inviter un ami avec qui partager le repas, ou de changer d’endroit pour manger pourra rendre cela plus agréable.

Enfin, pour plus de variété encore, les personnes âgées pourront se laisser séduire par une alimentation plus exotique. Il est très facile aujourd’hui d’épicer ses plats d’aromates lointains, qui donneront du soleil dans nos assiettes, et de la joie dans nos ventres !

Facebook Comments