Onedaytohealth.com

One day to health
matelas
BIEN-ÊTRE

Matelas anti-acariens

En France, une personne sur quatre souffre d’allergies provoquées par les acariens. Et cette proportion risque encore d’augmenter dans les années à venir. Les acariens sont souvent localisés dans la chambre à coucher. Et le lit est le meuble qui en contient le plus. La raison est simple. Ces organismes se nourrissent de sueur et des restes de peau morte sur le matelas et sur l’oreiller.

En effet, leur prolifération est favorisée par la chaleur et la transpiration. Donc, plus votre literie est usée, plus elle risque d’en contenir. C’est pourquoi il est conseillé de changer de matelas tous les 10 ans. Lors de l’achat, optez pour un modèle anti-acariens. Il protège efficacement contre ces petits organismes. Pour savoir de plus d’informations concernant ce sujet, consultez cet article.

Bien choisir son matelas anti-acariens

Le choix du matelas est primordial. Il faut choisir un matelas anti-acariens. Mais en plus, vous devez prêter attention à son garnissage. A ce propos, le modèle le plus conseillé est le matelas mémoire de forme hypoallergénique. Il vous protège contre les acariens et toutes les allergies susceptibles de se manifester. Il procure également un confort optimal pendant le sommeil. En plus, il évite les douleurs musculaires grâce à la mousse à mémoire de forme qui le compose. Cette matière est connue pour sa malléabilité et son confort.

Donc vérifiez bien ces critères avant de choisir votre matelas (hypoallergénique, confortable, soulageant les douleurs musculaires…). Enfin, assurez-vous de choisir un modèle lavable. Ainsi, vous pourrez le nettoyer au besoin.

Les types de matelas anti-acariens à privilégier

Comme on l’a dit, il est recommandé de privilégier les matelas anti-acariens à mémoire de forme. Plus précisément, préférez la mousse froide comme garnissage. Cette matière est particulièrement respirante et régule la température corporelle. De ce fait, elle ne conserve pas la chaleur et l’humidité. Ce qui affaiblit la propagation des acariens. En effet, ces derniers n’apprécient pas les matelas frais et bien aérés.

Les matelas anti-acariens en polyester sont également un excellent choix. En effet, cette matière favorise la circulation de l’air. Ce qui limite la transpiration et aide à diminuer la chaleur corporelle, défavorisant ainsi la prolifération des acariens.

Les matelas anti-acariens en latex constituent aussi un bon choix si vous n’y êtes pas allergique. En fait, cette matière possède des propriétés hypoallergéniques et anti-bactériennes. Les acariens auront donc du mal à y rentrer. De plus, elle est résistante et malléable. Ce qui promet un excellent confort de sommeil.

Par contre, il est déconseillé de choisir un matelas à ressorts. Cela favorise la prolifération des acariens, même si vous choisissez un modèle hypoallergénique. En effet, les ressorts prennent peu de place dans le matelas. Ce qui laisse énormément d’espace pour les acariens. De ce fait, ils se multiplient rapidement et facilement. 

Dans tous les cas, on vous recommande d’utiliser une housse anti-acariens. Et ce, même si vous dormez sur un matelas mémoire de forme hypoallergénique. Cet accessoire renforcera la protection offerte par votre matelas anti-acariens. Si vous n’en utilisez pas, la housse créera une protection autour de votre matelas pour vous protéger des acariens.

Comment entretenir son matelas anti-acariens ?

Entretenir votre matelas réduira les acariens qui s’y trouvent. Utilisez un produit neutre et sans composant chimique lorsque vous le nettoyez. Ce dernier peut déclencher des allergies. Alors regardez bien l’étiquette du produit nettoyant de votre choix avant de l’utiliser.

Si vous utilisez une housse de matelas anti-acariens, il va falloir la retirer pour la nettoyer. En effet, elle est généralement amovible. Pour son entretien, il faut la laver à au moins 60 degrés. Ainsi, vous serez certain d’éliminer les bactéries.

Enfin, il se peut que les acariens ne se trouvent pas sur votre matelas. Alors toutes les semaines, lavez vos linges de lit (draps, taies d’oreiller, drap-housse, couettes…). Cela vous évitera d’emmagasiner la chaleur, les bactéries et les acariens.