Onedaytohealth.com

One day to health
Caisse des Français de l’Étranger CFE
SANTÉ

Caisse des Français de l’Étranger CFE : comment ça fonctionne?

Pour les Français expatriés ailleurs, la sécurité sociale est un des points majeurs à régler. Et c’est là qu’intervient la Caisse des Français de l’Étranger CFE qui couvre plusieurs risques, mais nécessite tout de même une assurance complémentaire.

Qu’est-ce que la Caisse des Français de l’Étranger ?

Il s’agit d’un organisme de la sécurité sociale créé en 1987 dans le but d’offrir aux expatriés la même protection qu’en France. La CFE est un institut privé chargé d’une mission de service public, placée donc sous tutelle des ministères en charge de la sécurité sociale et du budget. Plus de 200 000 personnes dans le monde entier sont protégées par la Caisse des Français de l’Étranger (CFE) en 2017, un chiffre qui a certainement augmenté dans les années récentes.

Qui peut adhérer la Caisse des Français de l’Étranger ?

Comme indiqué avant, le but de la CFE est d’offrir une protection sociale à tous les expatriés français partout dans le monde. Les ressortissants de l’Union Européenne UE, de la Suisse et de l’Espace Économique Européen EEE sont également concernés. Ils peuvent adhérer à la CFE quels que soient leurs âge, pays de résidence, état de santé et situation familiale ou professionnelle durant l’expatriation. C’est d’ailleurs possible d’adhérer en solo ou en famille. De plus, il n’y a pas d’exclusion qui oppose à la prise en charge.

Quels risques sont couverts par la CFE ?

La Caisse des Français de l’Étranger vise à apporter une protection complète aux expatriés en leur permettant de souscrire à trois types d’assurances : santé, retraite et risques professionnels. L’assurance santé est disponible en plusieurs formats (MondExpat, JeunExpat, FrancExpat et RetraitExpat Santé) avec des critères d’adhésion spécifiques. L’assurance retraite quant à elle permet aux salariés de continuer à cotiser pour la retraite même à l’étranger, alors que l’assurance Risques professionnels protège évidemment des risques liés au travail. La CFE a également pour mission d’être à l’écoute des expatriés et les aider s’ils rencontrent des difficultés.

Qu’apporte la réforme de la CFE en 2020 ?

Dans l’objectif d’améliorer ses prestations, la CFE a fait l’objet d’une réforme 2020 qui concerne principalement les modalités de remboursement. En effet, les remboursements des dépenses de santé étaient calculés en pourcentage de la base de remboursement de la Sécurité Sociale Française. Mais désormais, ils seront présentés sous forme de pourcentage des frais réels engagés ou de forfaits, en fonction des pays de résidence répartis en 5 zones.

Pourquoi faut-il souscrire à une assurance complémentaire ?

Cette réforme ne change pas grand-chose au régime de base de la Caisse des Français à l’Étranger. Elle ne garantit pas une couverture complète aux expatriés, surtout dans les pays où les tarifs sanitaires sont très élevés. C’est le cas aux États-Unis où la consultation d’un spécialiste du secteur privé coûte environ 260 euros. Or elle sera remboursée par la CFE à 70% du tarif de base en France qui est de 25 euros. Soit un remboursement de 17,50 euros. Souscrire à une assurance santé complémentaire est donc recommandé.

C’est également possible de souscrire à une assurance au premier euro sans adhésion à la CFE, une option intéressante à envisager.

Facebook Comments